Semaine du goût – Matoury 12 au 18 Octobre 2015

Chaque année en Octobre, et depuis la première « Journée du goût » en 1990, s’organise partout en France la Semaine du goût. C’est alors l’occasion de créer de belles rencontres entre professionnels de la cuisine et du goût et divers publics.
Pour l’édition de 2015, le DSU de Matoury associé à la Mutualité Française de Guyane a organisé du 12 au 18 octobre la semaine du goût sur la thématique du gaspillage alimentaire.
Toute une variété d’activités ont été présentées chaque jour à différents publics couvrant plusieurs quartiers de Matoury dans le but de sensibiliser et partager des moments de cuisine.

C’est à l’école primaire de la rhumerie que la semaine du goût a commencé.

Christophe Magloire, traiteur d’An To Case est venu animer deux classes du goût d’1heure avec des élèves de CP et CE1 ainsi qu’une classe de CLIS.

Le chef cuisinier a montré à près de 70 enfants comment réaliser facilement, chez soi, deux produits très appréciés  : le Nutella et le Ketchup.

Les enfants ont adoré l’animation, ils ont beaucoup participé et ont répondu avec entrain aux questions du chef tout au long du processus. Chaque heure de classe s’est terminée par une dégustation, élèves et maîtresses ont beaucoup apprécié le Ketchup et le Nutella fait maison !

Des paniers de fruits et de petits pains ont également été distribués dans les écoles afin de partager et faire découvrir des saveurs a encore plus d’enfants.

Le lycée Balata a pris la suite des festivités organisant un programme bien complet pour deux matinées avec des élèves de seconde pro puis de deuxième année de CAP.

Professeurs, proviseurs et intervenants, sur le qui vive étaient réunis dans le réfectoire avec une centaine d’élèves, autour d’un petit-déjeuner équilibré et local qui leur était offert et préparé par le chef Christophe Magloire (An to case).
Pain à l’awara, salade de concombre/papaye, œufs accompagnés de jus de maracuja, de chocolat créole et de madou de pastèque. Le petit-déjeuner a bien plu d aux élèves comme aux professeurs.

Ensuite, les élèves ont assisté à des ateliers de 40 minutes. Il y avait 5 groupes qui allaient effectuer chacun 4 ateliers.

Ils ont ainsi suivi la réalisation d’une boisson isotonique avec la diététicienne Elodie Hirigoyen, l’explication du petit-déjeuner par le chef cuisinier Christophe Magloire, l’analyse d’un cas concret sur la blessure dans le sport avec la diététicienne Anne Schneeberger, un point sur le rapport alimentation et effort physique avec le professeur de sport Claude Brignon et enfin, un atelier dépense énergétique supervisé par les professeurs d’EPS du lycée pendant lequel les élèves ont obtenu l’équivalent en fruits secs des calories perdues lors de leurs efforts physiques (rameur, corde à sauter, step, foot).

 Pour des raisons de grève le mercredi 14, un atelier de cuisine et un atelier intergénérationnel ont été annulé au collège de Concorde et nous étions dans l’impossibilité de les reprogrammer dans un autre établissement.

Par la suite, une classe de l’école primaire de Balata accompagnée de sa maîtresse sont allées en bus à la Bio Academy, un magasin de produits bio et dispensant également des cours de cuisine.

Accueilli par Christelle Subiger et son équipe, le groupe a été partagé en trois afin de multiplier les activités.

Le premier groupe était chargé de trouver dans le magasin des produits contenant de la noix de coco puis ils se sont regroupés dans une salle avec Mme Subiger. Ils ont ainsi fait un petit récapitulatif sur le coco et ses dérivés. Après cela, ils ont fait un jeu destiné à les faire déviner quel était le féculent caché dans une boite, un très bon moyen pour lancer une discussion sur les aliments présents et donner des astuces aux enfants sur la consommation de chaque produit.

Le deuxième groupe, était au rayon frais et ils ont parcouru les différents fruits et légumes présents sur l’étalage. Ils ont ainsi pu goûter et apprendre plus sur certains produits et leur consommation.

Le troisième, et dernier, groupe était en cuisine. En binôme, ils ont à chaque fois préparé une recette à base de banane (chair, peau et fleur de banane). Ils ont visiblement tous, la maîtresse également, pris plaisir à participer à cet atelier, à couper, découper, assaisonner… Les groupes ont ainsi tourné entre ces ateliers toute la matinée.
A 11h ils ont pu tous goûter leur préparation et découvrir ainsi de nouvelles saveurs.

De retour à la Bioacademy pour ce dernier jour, Christelle Subiger et son cuisinier ont accueilli 8 adultes pour des recettes salées et sucrées.

Repartis en groupe, ils ont chacun élaboré un ragoût, une salade d’igname et un gâteau citron/coco/épinard sous le regard et les conseils du cuisinier Gary.

Une fois le tout prêt, ils ont pu déguster leurs préparations et rapporter les restes du repas chez eux. Les retours sont ici également positif, l’atelier a été vivement recommandé.